Comparaisons entre les différentes expériences de transition

D'autres régions et d’autres pays du monde ont dû, à l’instar des pays arabes méditerranéens, faire face à un moment ou un autre à des mouvements de contestation populaires et massifs. Les jeunes y ont souvent occupé une place centrale. C’est notamment le cas des soulèvements qui ont eu lieu en Europe de l'Est : en effet, dans les années qui suivirent l'effondrement de l'Union soviétique, les jeunesses issues de ces pays ; ont largement contribué aux bouleversements politiques des pays de l’Est, qu’il s’agisse de vraies révolutions ou de changements de régime. Toutefois, cette participation juvénile n'a pas toujours eu l’effet réformateur escompté. De même, la jeunesse arabe méditerranéenne qui a pourtant joué un rôle crucial dans les « printemps arabes » n’a pas nécessairement bénéficié d’une amélioration de ses conditions de vie, ni vu ses demandes satisfaites.


Dans ce contexte, ce module de travail aura pour objectif d’identifier des éléments pertinents de comparaison afin de construire des scénarios sur les conditions de vie des jeunes depuis les bouleversements de 2011. Il abordera les problématiques suivantes:

Que pouvons-nous apprendre du rôle que les jeunes ont joué lors des soulèvements en Europe et en Asie centrale au cours des dernières décennies ? Quels sont les effets de ces transitions et de ces transformations sociétales sur la vie des jeunes et sur ​​la construction d'une conscience générationnelle ?

 

Coordinateurs

University of Liverpool (United Kingdom) and Plovdiv University (Bulgaria)

 

Partenaires impliqués

Middle East Technical University (Turkey)

University of Lleida (Spain)

University of Milano-Bicocca (Italy)

University of BREMEN (Germany)

Téléchargements & Ressources:

Tags:
EU